... Histoires De Sexe Audio :

Récits érotiques sur téléphone fixe ou mobile : Appelez le
Plusieurs catégories d'histoires libertines, sadomaso, insolites, lesbiennes etc...


Trio avec l'amant de ma femme


- Par l'auteur HDS -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Vanclive44 [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur homme. - Email : vanclive44yahoofr

• 12 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par HDS : 9.6
• L'ensemble des récits érotiques de Vanclive44 ont reçu un total de 209 623 visites.

sexe récit : Trio avec l'amant de ma femme Histoire érotique Publiée sur HDS le 20-10-2009 dans la catégorie Dans la zone rouge
Tags:
Cette histoire de sexe a été affichée 37292 fois depuis sa publication.


Couleur du fond :




Trio avec l'amant de ma femme

Résumé de l'épisode précédent : Ma femme m'a trompé avec un mec rencontré par hasard dans un centre commercial. Elle m'a avoué son forfait, ce qui m'a donné des idées d'ouverture, (voir l'histoire intitulée « Ma femme m'a trompé » publiée par Histoires de sexe dans la zone rouge.

Un mois a passé depuis ce jour où mon épouse m’avait avoué m’avoir trompé avec François, un mec rencontré alors qu’elle regardait la vitrine d’une boutique de lingerie.
Je pense souvent à ça. Selon les moments, je suis excédé car c’est la jalousie qui prend le dessus ou excité en repensant au récit qu’elle m’a fait de leurs ébats. Et, honnêtement, c’est la dernière situation qui domine le plus souvent.

J’ai beaucoup plus souvent envie de lui faire l’amour qu’auparavant, tant la routine planait sur notre vie sexuelle et j’ai aussi l’impression qu’elle aussi a plus souvent envie et me donne l’impression de jouir bien mieux, mais peut-être n’est qu’une idée.

Souvent, quand nous faisons l’amour, je lui demande à quoi elle pense. En l’absence de réponse, je précise ma question :

- « Tu penses parfois à François quand nous faisons l’amour ? Tu imagines la langue de François à la place de la mienne, ses mains sur ton corps, sa grosse queue dans ta bouche ou au fond de ta chatte ? Au fait, a-t-il vraiment une queue plus grosse que la mienne ? »

- « Arrête, mon chéri, ne pense plus à ça, tu te fais du mal. Je te répète que c’était un accident, que je n’ai jamais cherché à le revoir, que c’est toi que j’aime, avec toi que je veux faire l’amour »

- « Mais tu ne m’as pas répondu : Sa queue est-elle vraiment plus grosse que la mienne ? »

- « Mais non, mon chéri, elle est belle, ta queue, et je l’aime. Tu n’as rien à envier à François. C’est vrai qu’il a une belle queue mais la sienne n’est ni plus grosse ni plus belle que la tienne et je te répète que c’est la tienne que je veux »

- « Tu est sûre de ne pas avoir encore envie de la queue de François, dans ta bouche, par exemple, pendant que je te ramone la chatte ou le contraire ? »

- « Tu es fou, mon chéri, je t’ai déjà dit que c’est toi que j’aime et seulement toi que je veux ».

Pour clore la discussion, elle m’embrasse. Nos bouches sont trop occupées pour pouvoir encore parler. D’autres fois, elle embouche ma queue. Bien évidemment, elle a un bon prétexte pour ne pas répondre et, quand elle veut aussi me faire taire, elle me chevauche en même temps et appuie sa chatte sur ma bouche. Elle sait combien j’aime glisser ma langue entre ses lèvres, agacer son clito, enfoncer ma langue dans son fourreau gluant. Je n’aime rien tant que quand elle me jouit dans la bouche.
Peut-être est-ce une idée mais, malgré ses dénis, j’ai vraiment l’impression que l’évocation de ses ébats avec François l’excite tout particulièrement.

Bref, cette affaire de tromperie n’a pas brisé notre couple, mais elle a changé ma perception.
J’avais déjà eu envie d’autres expériences, de triolisme mais, me heurtant au refus de mon épouse, je restais sur ma faim sans être vraiment obsédé par la question, l’essentiel étant toujours pour moi ma relation avec mon épouse.

Mais, depuis que ma femme m’avait avoué avoir joui avec un autre je me disais souvent « Pourquoi pas moi ? ». De plus en plus souvent cette idée de baiser avec quelqu’un d’autre me revenait.

Un jour que nous allions faire des courses, Jeanne-Marie m’ayant avoué qu’elle savait que François travaillait dans un magasin de fringues de la galerie commerciale où elle l’avait rencontré, j’ai prétexté le besoin de voir quelque chose dans un magasin qui n’existait que là pour l’y entraîner. Nous avons parcouru la galerie, avons effectivement visité le magasin en question sans, bien évidemment, y trouver quoi que ce soit d’intéressant. Nous nous sommes ensuite installés à un bar et là j’ai dit à Jeanne-Marie :

- « Maintenant, vas chercher François ! »

- « Non, je ne veux pas ! Je te répète que je n’ai rien à voir avec ce mec, que notre rencontre n’a été qu’un accident. De plus, tu pourrais l’agresser et je ne veux pas de scandale, n’insiste pas ! »

- « Eh bien si, justement, j’insiste. J’estime que j’ai le droit de voir la tronche du mec qui t’a si bien fait jouir et, ne t’en fais pas, il n’est aucunement question de faire un quelconque scandale. »

Elle a continué de tergiverser pendant un moment, puis, comprenant que je ne cèderais pas, elle a fini par s’en aller pour revenir quelques minutes après accompagnée d’un mec bien sapé, pas mal de sa personne qu’elle m’a présenté comme étant François.

Je me suis levé et, avec un sourire, lui ai tendu la main qu’il a saisie après une brève hésitation avant de lancer :

- « Alors, c’est toi qui baises ma femme ! »

Jeanne-Marie, furieuse, m’a fusillé du regard en me disant :

- « Tu m’avais promis de ne pas faire de scandale ! »

- « Tu appelles-ça du scandale ? Ai-je l’air agressif ? Je n’ai fait qu’énoncer une vérité, n’est-ce pas, François ? »

Il m’a regardé, mal à l’aise, se demandant ce qui pourrait se passer et s’est finalement décidé à acquiescer.

- « C’est vrai, j’ai rencontré votre femme par inadvertance. Le fait qu’elle est plutôt jolie et un concours de circonstance ont fait le reste. C’est tout. J’ai la faiblesse de croire qu’elle a partagé mon plaisir, mais il était aussi très clair que nous en resterions là. »

- « Ne t’en fais-pas, je ne te fais pas de reproche, tout comme je n’en ai pas fait à Jeanne-Marie. Je veux seulement que tu me dises si tu as aimé lui faire l’amour et si, les circonstances le permettaient, si tu la baiserais encore volontiers »

- « Pour ça, pas de problème, j’y ai vraiment pris plaisir et, dans les mêmes circonstances, je n’hésiterais pas, mais cela me semble hors de propos »

- « Pas tant que ça ! Puisqu’elle te plait et que vous y avez pris plaisir tous les deux je veux que tu la baises encore, mais, cette fois, je veux être de la fête »

François m’a regardé, interloqué, semblant se demander, comme on dit, si c’était du lard ou du cochon et Jeanne-Marie a aussitôt réagi :

- « Dis-donc, j’ai le sentiment d’être concernée par ce que tu viens de dire et il me semble t’avoir toujours dit que je ne voulais pas et que cette histoire avec François était close »

Mais, cette fois, je n’allais pas me laisser mener et, puisqu’elle en avait déjà profité, il n’y avait aucune raison pour qu’elle me refuse ce plaisir. La discussion a été âpre, mais elle a fini par comprendre que je n’avais pas l’intention de céder. Je lui avais déjà dit que je ne pouvais cesser de l’aimer mais que certaines choses de notre vie changeraient peut-être et ouverture au libertinage faisait partie de ces changements.
François avait conservé un mutisme prudent, observant l’évolution des événements mais, à l’énoncé de la conclusion, il n’a pas fait la fine bouche, semblant ravi à l’idée de baiser à nouveau Jeanne-Marie, même avec ma participation.
Pour ne pas perdre mon avantage, j’ai aussitôt demandé à François quand il pourrait être disponible.

- « D’ici un petit quart d’heure je suis à vous, le temps que la relève arrive. Sur ce, je file au magasin car on doit se demander où je suis »

Quand il a été parti Jeanne-Marie m’a demandé :

- « Es-tu sûr de ce que tu fais ? N’as-tu pas peur de me perdre en me jetant ainsi dans les bras de François ? »

- « Pour ce qui est de t’y jeter je te rappelle que tu as bien su le faire sans moi et je t’ai toujours dit que je préférais que nous partagions nos fantasmes et nos plaisirs plutôt que de nous tromper mutuellement. Je ne te cache pas que, après que tu m’aies trompé je suis fermement décidé à en profiter moi aussi mais, comme je tiens à notre couple, je veux le faire en toute franchise, si possible avec toi plutôt qu’en cachette. La tromperie me semble la pire des choses pour l’avenir de notre couple »

- « Tu as peut-être raison … Après tout, c’est moi qui ai commencé et cela m’enlève le droit de te faire des reproches. D’ailleurs, je dois bien t’avouer que l’idée d’avoir deux hommes pour moi toute seule, quatre mains, deux queues, ça m’excite déjà, mais, je t’en prie, mon chéri, ne me laisse pas. Aime-moi toujours et dis-moi si, parfois, tu me trouves trop salope. Je veux que tu m’aimes toujours. »

- « Moi aussi je t’aime. Je veux te voir jouir toujours plus, être complice de ta jouissance. Aujourd’hui ça sera la première fois que je te verrai baiser avec un autre mec. Je veux qu’à tous les deux nous te fassions jouir comme jamais. Une autre fois, ça sera avec une autre femme ou avec un autre couple … Nous ouvrons une nouvelle porte à la jouissance. Je veux que nous en profitions ensemble. »

Sur ces entrefaites François est arrivé. Nous l’avons emmené à l’hôtel voisin. Arrivés dans la chambre, j’ai enlacé mon épouse et l’ai embrassé. François se tenait à l’écart. Je l’ai donc invité à nous rejoindre. Il s’es approché doucement, s’est plaqué contre le dos de mon épouse et s’est mis à l’embrasser dans le cou. Jeanne-Marie a tourné la tête pour lui offrir ses lèvres et, pendant un moment, elle nous a embrassés tour à tour.

Je me suis décollé d’elle, la laissant continuer à embrasser François et me suis attaqué aux boutons de son chemisier que j’ai eu tôt fait de faire glisser au sol, laissant apparaître son torse bien mis en valeur par le soutien-gorge pigeonnant offert par François.
Je me suis ensuite attaqué à la jupe qui a illico rejoint le chemisier. François, pendant ce temps, lui pelotait les seins, glissant les mains dans le soutien-gorge pour mieux en palper la douceur.

Je ne pouvais pas détacher mes yeux des mains de François sur les seins de ma femme, Cette vision me fascinait, m'obsédait, Il me fallait passer à autre chose si je ne voulais pas me laisser déborder par la jalousie.

J'ai baissé les yeux vers sa chatte encore masquée par le string mauve que j'ai aussitôt entrepris de lui ôter. Le visage à quelques centimètres de sa chatte, j'ai été gagné par les effluves enivrantes qui trahissaient son excitation.

J'ai approché ma bouche pour lui lécher la chatte mais la position était vraiment inconfortable et je n'arrivais pas à la lécher comme je l'aurais voulu. Je me suis donc relevé, me suis débarrassé de mes vêtements et me suis approché du couple qui n'avait pas bougé. François était toujours plaqué contre le dos de Jeanne-Marie et lui pelotait les seins pendant qu'ils s'embrassaient. J'ai collé mon corps nu contre celui de mon épouse qui a aussitôt abandonné la bouche de François pour la mienne. François en a profité pour se dévêtir, J'ai enlacé un peu plus ma femme, glissé mes mains dans son dos pour dégrafer son soutien-gorge, dernier rempart vestimentaire encore présent. Mes mains parcouraient son corps.

J'ai alors entraîné Jeanne-Marie vers le lit où elle s'est couchée sur le dos. J'ai eu envie de m'allonge sur elle, de couvrir son corps, le masquant ainsi provisoirement à notre partenaire que je ressentais par moments comme un rival. Je l'ai embrassée en me vautrant sur elle, frottant ma queue sur sa chatte en feu. Petit à petit j'ai glissé vers le bas pour embrasser ses seins. François s'est approché. Il nous a regardés un moment puis approché ses lèvres pour gober son téton gauche pendant que je tétais le droit. Je regardais la bouche de François s'affairer sur le sein de ma femme, une image dont j'avais si souvent rêvé : une bouche sur chacun des seins de ma femme.

J'ai à nouveau descendu petit à petit vers l'antre du plaisir. J'ai enfin pu glisser ma langue sur et entre ses lèvres. Sa chatte dégoulinait littéralement. L'odeur et le goût m'enivraient et je crois que j'aurais continué longtemps à lécher si Jeanne-Marie ne m'avait tiré par les épaules en me disant :
- « Je n'en peux plus, mon chéri, j'ai trop envie de sentir ta queue dans ma chatte. »

Je ne me suis pas fait prier. Je me suis positionné, ma queue juste à la bonne hauteur. Elle s'en est emparée et l'a présentée elle-même à l'entrée de sa grotte. Elle était tellement trempée que mon vit n'a eu aucune difficulté à s'enfoncer jusqu'à la garde.

François nous observait. Il regardait ma queue entrer et sortir, les seins de Jeanne-Marie danser au rythme de mes coups de boutoir. Jeanne-Marie lui a dit :

- « Viens, François, j'ai aussi envie de ta queue. Donne-la-moi ! »

François ne s'est pas fait prier. Il a approché sa queue de la bouche de ma femme qui l'a aussitôt embouchée. Je regardais, fasciné, les lèvres de ma femme parcourir la queue de son amant, ses mains la branler avidement, et tout ça à quelques centimètres de mon visage. Elle m'a regardé bien en face en me disant :

- « Alors, ça te plat de me voir sucer François, c'est ça que tu voulais ? »

- « Ou ma chérie, continue. J'aime te voir sucer François pendant que je te baise. »

Elle continuait de sucer avidement en me regardant d'un air vicieux et provoquant mais je suis resté interloqué quand elle a recraché le morceau et, le dirigeant vers moi, elle m'a dit :

- « Tu veux goûter ? »

J'ai hésité un instant puis j'ai avancé mes lèvres vers l'engin qu'elle me tendait. J'ai passé ma langue sous la hampe et tout autour du gland avant de me décider à l'emboucher. J’ai découvert le parfum, la texture, le goût de ce sexe d’homme. C’était la première fois de ma vie que j’en touchais un autre que le mien et je dois dire que, la première surprise passée, j’ai trouvé ça agréable. J’ai joué quelque temps avec ma langue sur toute la longueur du membre avant de me décider à l’emboucher. Je serrais mes lèvres tout autour en faisant attention à écarter les dents suffisamment. Tout d’abord je me suis contenté du gland puis, pensant à ce que j’aimais qu’on me fasse, j’ai avancé les lèvres pour en gober le plus possible, mais la queue de François était de bonne taille et j’arrivais pas à tout rentrer. J’ai entamé un va et vient qui a semblé plaire à François puisque j’ai senti son membre gonfler encore.
A un moment il m’a saisi aux épaules en me demandant d’arrêter, se disant au bord de la jouissance. Il voulait faire retomber la pression avant d’honorer dignement Jeanne-Marie

J’ai donc recraché cette queue que j’avais pris plaisir à sucer et Jeanne-Marie s’est jetée sur ma bouche pour m’embrasser goulûment tout en flattant ma queue de la main. Visiblement, la situation l’avait excitée. Elle m’a demandé de m’allonger sur le dos avant de s’allonger sur moi, le dos contre ma poitrine, dans cette position que nous aimons tant, puisqu’elle me permet de voir son corps et libère mes mains pour me permettre de m’occuper de ses seins.
Elle m’a supplié de lui mettre ma queue sans attendre, ce que j’ai fait sans me faire prier.

François nous a regardés un moment avant de s’approcher, tout d’abord pour lui sucer un sein pendant que je concentrais mes caresses sur l’autre. Il s’es ensuite glissé entre nos jambes pour regarder de plus près ma queue qui coulissait, entrant et ressortant de la chatte trempée de Jeanne-Marie, dégageant des effluves enivrantes. Il a approché sa bouche pour lécher les lèvres de sa chatte, exciter son clito gonflé, léchant au passage ma hampe. Je dois avouer avoir bien aimé, surtout quand j’ai senti Jeanne-Marie se cabrer et que je l’ai senti jouir, ce qui a déclenché illico l’explosion de ma jouissance.

Il s’est délecté quelque temps du jus de chatte de Jeanne-Marie mélangé à mon foutre avant de venir lui faire partager ses saveurs dans un baiser passionné à quelques centimètres de mon visage. Il était le seul à n’avoir pas encore joui. Jeanne-Marie qui commençait à émerger après la jouissance qui l’avait terrassée s’est retirée laissant ma queue flasque déconner mollement et s’est dégagée de mon corps pour s’allonger directement sur le lit avant d’écarter à nouveau les jambes et de dire à François :

- « Viens, tu es le seul à n’avoir pas encore joui, mets-moi ta queue et profites-en à ton tour »

Il ne s’est pas fait prier et, le temps d’enfiler un préservatif, il est venu entre ses jambes avant de la pénétrer. Sa queue bien raide s’est enfoncée sans peine dans l’antre chaud qui débordait encore de mon foutre. Il a commencé à limer. Je les ai regardés un moment sans bouger, regardant la queue de François labourer la chatte de ma femme, mais la situation était trop excitante. Je me suis agenouillé à leurs côtés et j’ai laissé ma main errer sur leurs corps soudés dans la recherche de plaisir. J’ai cueilli la pointe d’un sein de Jeanne-Marie entre mes lèvres et me suis mis à la téter activement. Ne sachant pas trop où poser ma main pendant ce temps je l’ai laissé se poser sur la fesse de François que je me suis mis à caresser, laissant peu à peu mon doigt inquisiteur s’approcher de son anus. Je l’ai massé doucement, testant sa souplesse puis j’ai descendu la main pour cueillir un peu de lubrifiant qui s’échappait de la chatte de Jeanne-Marie lubrifiant ainsi mon doigt avant de la planter dans l’anus de François qui s’est ouvert sans difficulté, comme s’il était déjà coutumier de ce type de traitement.

Dès que mon doigt a eu disparu tout entier dans son anus, François s’est cabré de jouissance et s’est effondré sur Jeanne-Marie qui l’enlaçait en le remerciant.

Nous avions vraiment bien joui tous les trois et, l’heure avançant, il fallait nous séparer. Nous nous sommes quittés sans promettre de nous revoir. Il ne fallait pas créer d’habitude. François est parti de son côté et nous du nôtre.

Jeanne-Marie était visiblement heureuse de notre après-midi et je ne l'étais pas moins, J'avais réalisé un fantasme qui me taraudait depuis longtemps et nous avions passé le cap en toute complicité, même si j'avais un peu forcé la main au début,

Nous avons dîné tranquillement dans un restau en commentant ces instants de plaisir partagé. Même si Jeanne-Marie laissait à nouveau le doute l'envahir sur l'opportunité de renouveler semblable expérience, mais je restais confiant, me disant que le premier pas est toujours le plus difficile à franchir.

Nous sommes ensuite rentrés à la maison, pressés de faire à nouveau l'amour, tous les deux, tendrement, comme pour fêter ces bons moments partagés.


Aidez-nous à nous faire connaitre... Partagez cette histoire sur les réseaux sociaux :






Les avis des lecteurs


Bonsoir,
Connaître L'amant de sa Femme est superbe . Cette Complicité à trois, semble correspondre a un état d'esprit et de tolérance .
Pour ma part, âgé,à présent de plus de 60 ans, étions Echangistes .
Avons vécu des moments magnifiques, certains et certaines sont devenus les Amants et Amantes attitrés de ma Femme .
Bien entendu, aimions également le Triolisme H.H.F ou F.F.H, mon épouse très attirée par le sexe Féminin, très bisexuelle a connu une longue relation avec l'une de ses Meilleures Amies .
Je vous souhaite à tous de vous éclater sexuellement .



J'ai souvent offert ma première femme à des amis qui pouvaient la baiser autant qu'ils le voulaient pendant que je m'absentais pour aller retrouver des hommes avec qui je passais de tendres moments. J'adorai sucer et me faire baiser avant de rentrer pour retreouver ma femme le sexe et l'anus plein de sperme que je léchais alors avec bonheur. Remarié aujourd'hui, j'aimerai que ma nouvelle femme se prêt à ces jeux et qu'elle se donne totalement à d'autres hommes devant moi ou seule avec eux. J'en rêve et j'espère bien qu'elle finira par accéder à ma demande...et qu'elle me permettra de coucher avec ses amants en même temps qu'elle...et de me faire prendre en même temps qu'elle par un de ses amants....


un couple de lecteurs

En somme, quand on s'aime vraiment, il ne tient qu'à se donner la chance de profiter aussi bien avec la bite ou avec la chatte et ce avec d'innombrables possibilités. Il est en effet ravissant de voir les maris suçant les bites et il s'en suit que l'on se partage automatiquement le foutre jusqu'à la dernière goutte avec sa femme. Manger du foutre perd son exclusivité féminine. J



Lors de mes rapports avec mes amants j'ai rendu par la force des choses et de chantage mon jeune mari de 25 ans bisex. Il suce et nettoie les bites de mes amants




A l'age du début de nos essais "trio" j'ai voulu une fois sodomiser ma femme, pendant notre ami la baisait déjà régulièrement. Sans savoir qu'il avait déjà vidé ses couilles, je poussais et ma bite se trouvait dans sa chatte, qui débordait de son foutre. Un éclat de rire suivit mais notre ami insistait que je poursuive ma pénétration. Voilà des moments suprèmes de L'Amour à Trois !

un couple de lecteurs

rien de plus excitant que d'avoir vu ma femme ouvrir sa bouche pour mettre la bite de son amant en place. C'était à ce moment, je devenais même jaloux, ma femme pouvant faire cela et moi, comme hétéro ne le pouvais pas. Puis, un moment inattendu j'ai pu "accaparer" sa bite avec l'effet, qu'il crachait son jus à l'instant même. Depuis lors, nous avons bien discuté la situation qui s'est finie par une déclaration d'amour renouvelee entre moi et ma femme mais renforcée par des amours que l'on croyait inexistants auparavent. D



ce récit ressemble étrangement à ce que j'ai vécu ! ma femme avait aussi rencontré un homme dans une galerie du centre commercial auchan
les beaudottes ( sevran )il lui a dit qu'il se formait au métier de toiletteur pour chiens et lui a proposé de la former pour travailler ensembles ! plus tard en faisant l'amour elle m'a avouée avoir faite l'amour avec lui ! ils étaient allés en pic-nique avaient fait un flirt-poussé et en rentrant chez lui s'étaient mis nus et avaient baisés pendant environ 1h30 puis elle a ajoutée il fait comme toi! je lui demande quoi ? il se branle dans ma bouche puis ajoute qu'il lui a avoué n'avoir jamais rencontré une femme comme elle sous entendu aussi salope je pense ! ça m'a tellement excité que j'ai jouis en elle dans la seconde qui a suivi



Moi je suis partant pour sucer la bite de l ' amant de ma femme, pour une nouvelle expérience, bof, un homme, ça peut sucer aussi, non ???



Oui c ' est bon une histoire à trois, 2 belles bites avec une belle chatte, et le gland rosé de son amant dans ma bouche, Mmmmm.




Cette histoire un peu longue, me fait penser à la mienne et donc me plait beaucoup.
Nous avons 40 ans et ma femme à le même amant depuis plusieurs années ils étaient amis
d'enfance . Nous formons un trio pour notre plus grand bonheur et nous voyons une ou
deux fois par mois. Le rituel est presque à chaque fois le même. Ma femme veut boire
nos deux spermes. Il nous faut donc, en fonction de qui lui fait l'amour en premier
récupérer avec la langue le sperme de l'autre dans son sexe et lui donner avec un
baiser, ou de l'embrasser chacun notre tour avec le sperme de l'autre dans la bouche
après une fellation réciproque . Elle adore nous voir en 69. Quelque fois elle nous
embrasse avec les deux spermes mélangés dans sa bouche . J'y ai pris goût et trouve ça
plutôt bon



ma femme invite souvent son amant a la maison. Il est plus grand avec un sexe de 25
centimetres. Pas question d'amour a trois. Il m'autorise de me branler c'est tout. Ma
femme est heureuse, toujours souriante. Depuis deux semaine, elle refuse que je l'a
penetre..pas a la hauteur. Son amant est plus riche. Il lui offre des sejour de reve
et on communqiue par Skype pendant qu'ils font l'amour. Il faut dire quelle est
belle...33 ans un corps de reve. Le probleme c'est le manque de relation entre nous.
Elle dit toujours que mon tour viendra mais cela dure depuis 7 mois et meme mes amis
sont au coutant et me pressent de partir....



Moi, j'ai souvent partagé mon ex femme avec d'autres hommes. J'adorai la voir jouir
sous leurs coups de queues, la regarder sucer ses amants et ouvrir la bouche en grand
quand ils éjaculaient dans celle ci (le sida n'avait pas encore fait son apparition,
c'était dans les années 70)pour m'offrir ensuite ses lèvres afin que je goûte au
sperme de ses amants, ce que j'adorai faire. Aujourd'hui, je rêve d'offrir ma nouvelle
femme à d'autres mâles, des blacks de préférence et en attendant qu'elle accepte je
rencontre des mâles avec qui je partage de tendres moments...j'aime les deux sexes et
j'en profite un max....



tres belle histoire avec ma femme nous avons eu plusieurs experiences de se genre j aime
sucer ou me faire sucer par son amant pendant qu il la baise c est tros bon



Le rubicon à franchir c'est surtout une certaine angoisse, que le foutre ne te goûtera
pas. Si le foutre frais, qui jute de la bite ne te goûte pas, laisse le dans la bouche
de ton partenaire pendant un peu de temps et tu verras, qu'il obtient un goût
sensiblement différent, tout en restant "foutre". Le plaisir de la bouche qu'il a
gardée est une merveille !! Vous m'en direz des nouvelles !



Je me rappelle la première séance à trois. Ma femme sucait la bite de son amant, mais
n'avalait pas la fumée. Après qques minutes, j'avais un désir irrésistible à la
goûter. Néanmoins,je continuais à admirer la crème blanche sur ses lèvres et sa bouche
entrouverte. Puis, je le faisais : je l'ai embrassée comme il se doit et : merveille,
le foutre était d'une saveur beaucoup plus douce que quand on mange le foutre
directement à la sortie de la bite. Ensuite, ma femme a offert sa boucheà son amant.
La satisfaction était curieusement générale et les ébats ont continué au pas redoublé
!



ma femme ne voulait plus rien faire avec moi:je lui ai trouvé une rencontre avec un
couple:la femme a commencé a doigter sa chatte et ensuite elle a sucé le mari mais ça
a été un echec mais elle remouillais bien:deuxieme rencontre et echec:marre je
decidais un trio moi ma femme et un homme:par site de rencontre on a tombé sur un mec
bien:rencontre camera:sans gene elle montrait sa chatte :puis elle se branla et
jouie:ensuite on alla rencontrer l'amant en camping car et la elle s'est dévergondé
donnée:il la baisa:elle le suçat :puis je lui ai demander d'enculer ma femme ce qu'il
fit et on est heureux:elle aime ça:maintenant on l'appele notre salope et elle fait ce
que l'on veut :on l'a soumise:on la baisa dans le bois:il l'enmena la baiser dans le
bois et revint sans culotte:elle est completement soumise et elle nous aime tous les
deux mais elle a une preference car voila pourquoi:il a une plus grosse queue que moi
:il la fait jouir plusieurs fois :et comme je suis plus vieux je ne bande plus alors
c'est lui qui me remplace alors il la baise et l'encule et elle en redemande:a moi
elle me doigte mon petit trou et me fait jouir mais j'aime aussi qu'elle m'encule avec
le gode:tout est bon



J'ai dû vivre dans des circonstances pratiquement les mêmes que l'auteur décrit avec
beaucoup de verve. Seulement l'initiative était un peu du côté de ma femme. Pour
résumer : j'ai appris que son amant n'aime pas seulement de sucer son con, mais
également ma bite. J'ai appris à délecter le foutre de notre ami commun. J'ai appris
à être heureux, de voir le va et vient de sa bite dans le con de ma femme. Chaque
fois que nous nous mettons ensemble, c'est la fête totale. Mais on répète
régulièrement, que sans un accord farfait au préalable pour s'adonner entièrement et
néanmoins rester fidèle aux principes du marriage, la vie ne serait pas possible.
Enfin, figurez-vous, notre ami va se marier sous peu !



Moi je veux vivre a trois avec la deuxieme femme de mon mari.elle a 20 and de moins
que moi. Mon mari l'a cachee pendant pressure 3 ans.il veut rester avec les deux et
quand je lui ai proposé de la prendre avec nous il était toute suite très content. Du
coup il m'a fait l'amour comme jamais des nuits entières et moi aussi ça m'excite à
mort quand il me raconte ce qu'ils font ou pas pendant qu'on se fait jouir tous les
deux. D'ailleurs depuis le temps qu'on avait envie on a decouvert la sodomie et ca
c'est un grand plus... Le sxe de mon mai est parfait et c'est un grand plaisir en plus
. Mon mari aussi adore... Du coup j'ai un peu mieux connu la petite femme et je dois
dire que j'ai très très envie de tenter le triolisme avec elle.j'etais tellement
jalouse que mon mari ait envie d'elle mais maintenant qu'on en a parle ça m'excite
grave d'y penser. Le fait de donner untel plaisir à mon mari. Les deux femmes qu'il
aime et qui l'excite se donnant la main et le reste pour le faire jouir de toutes les
façons. Il lui en a parle O début un peu choquée elle est ok pour tout lui donner
comme moi.je pense que le courant passe pas mal entre nous. Et je voudrais goûter une
jeune femme. Autant partager les mêmes goûts que mon mari. J'ai hâte d'avoir
l'occasion mais je suis sûre que mon mari ne la louperas pas car il est très excité
aussi avec ce phantasme. Il est d'accord aussi pour m'offrir un trio avec un autre
homme et/ou pour un plan swing avec un couple. Mais je suis difficile sur les mecs
car mon mari m'excite toujours autant. Vrais je voudrais quand-même essayer et aussi
la double pénétration. Mmmmmm



La chose ne me semble pas impossible, bien au contraire. Mais à mon avis, cela n'est
possible qu'à condition, qu'il y a un accord préalable sur la qualité de jouissance,
surtout la présence de l'amant ou de l'amie. Dans ces circonstances, c'est surtout la
masturbation réciproque qui ouvre les débats d'une manière inoubliable.



et ça continue maintenant on va la prendre en sandwich une queue dans chaque trou:elle a deja été depucelée de son trou:ce sera le prochain episode:on va bien la baiser devant et derriere et elle aime ça la cochonne:je l'ai bien habituée :c'est ma femme mais je l'adore :c'est l'amour a 3 et elle a un de ces libido:elle mouille comme une salope



moi le mari j'ai poussé un peu ma femme au libertinage nous avons rencontré un couple
et l'avons fait une fois et plusieurs fois avec le deuxieme :et ensuite un homme nous
proposa un trio que ma femme accepta:habitant a 450 km donc au debut ce fut la camera
et ma femme sans difficulté se branla devant cet homme plusieurs fois et par la suite
on se deplaça en camping car et l'avons fait a maintes reprises dedans:maintenant
c'est une pro du sexe:elle se soumet a nos envies;elle est maintenant notre petite
salope d'ailleurs on lui dit et elle aime ça:fellation elle adore bouffer la queue de
l'ami:elle l'adore quand il la baise:on la fait jouir avec deux gode dans sa chatte
:chacun le sien et elle jouie plusieurs fois:une fois j'ai demandé a l'ami de
l'enmener en voiture faire une ballade et de la baiser :elle m'appela au portable et
elle me disait ça y est mon cherie est en train de me baiser dans la voiture:un vrai
salope mais j'aime ça :dernierement l'ami a arrete sa voiture :l'appela au portable et
lui ordonna de me demander de la branler en direct et lui dit ça y est mon cheri mon
mari me baise et jouie et lui se branla :une grosse cochonne mais on aime ça tous les
trois:le mois prochain on va le revoir en camping car et la il va la sodomiser et elle
veut et moi aussi et je vais les filmer d'ailleurs je les filme depuis le debut:et on
continue



belle histoire un peu inventée:moi je vis avec ma femme et son amant et notre ami un
trio libre:tout simplement:fellatio:baise:liberté de chacun:complicité:attirance:ma
femme se donne a fond a son amant devant moi et ça me fait bander sec:j'aime la voir
jouir plusieurs fois d'affilée et mouiller comme une salope:d'ailleurs elle sait que
l'on pense d'elle;mais elle est super:elle me plait comme ça :elle suce son amant comme
une gourmande



waw, deux hommes pour moi, et sans violence,,,,, hummm
très excitant ce récit, si ça pouvait attirer mon mec...
bourgeoise.


Réagissez au texte
Avis sur le récit

Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :


Autres histoires érotiques publiées par Vanclive44


Ma découverte du trio avec Xavier et Nina - Récit érotique publié le 24-08-2012
Antilles : un trio exotique - Récit érotique publié le 25-03-2011
Retrouvailles. Alain et Brigitte nous font découvrir les joies du libertinage - Récit érotique publié le 12-12-2010
Vacances à Libresexe (Rêve d'un paradis du sexe) - Récit érotique publié le 09-12-2010
Maeva et Aïcha : premier trio - Récit érotique publié le 30-10-2010
Maeva et Aïcha : la découverte - Récit érotique publié le 28-10-2010
Premier trio avec Franz et Alicia - Récit érotique publié le 26-10-2010
Moumouille, son mari et un autre copain, ma découverte du libertinage - Récit érotique publié le 30-08-2010
Lucas, Marine et moi - Récit érotique publié le 23-08-2010
Après avoir baisé ma femme avec moi François m'offre la sienne - Récit érotique publié le 12-11-2009
Trio avec l'amant de ma femme - Récit érotique publié le 20-10-2009
Ma femme m'a trompé - Récit érotique publié le 19-10-2009


Histoires triées par catégories :

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinema Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Feminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Latina latino Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Par Ile83400 le 2019-05-20 ....
• Par JeuneSoumis le 2019-05-19 ....
• Par MICHAEL le 2019-05-19 ....
• Par Tifranc le 2019-05-19 ....
• Par Ile83400 le 2019-05-19 ....
• Par Loupio06 le 2019-05-19 ....
• Par paul2746 le 2019-05-17 ....
• Par Karter le 2019-05-17 ....
• Par Ile83400 le 2019-05-17 ....
• Par NaNa le 2019-05-16 ....





Online porn video at mobile phone


sexe intentionsbaise par surpriserecit erotiqueforum candaulbaise entre hommessexe de vieuxhds menufist pornosexe pornoplan sexesexe incestebranle entre mechistoire maturevideo sexe gratuiterotique gratuitdessin sexehistoire pornographiquesexe seinssexe 18envie de sexesexe animauxfemme sans culottelectures erotiqueshistoire bdsmhistoire de sexegros sexeshistoire de sexe.netpetit sein nuehistoire de sexsexe streamingsexe mamanhistoire de sexmassage de couillessexe sado masohds histoirescocu xlesbiennes smcoulybacasexe analechangisteshds histoiresexe videohistoires hdstchat sexe gratuitsexe sensuelhds histoire de sexeexibellesexe pere filledu sexesexe dans les duneschat sexe gratuiterotique gratuitgro nichoncandaulisme plagehistoire de sodomiesexe extremesexe lesbiennesexe francais gratuitsexe modelehistoire de lesbiennesexe chevalhistoires hdshistoire sexrencontre dominatricehistoires de sexsexe cap d agdeblack sexesex erotiquehistoires sexesjeu sexepremiere felationsexe moviessexe maturessexe mere filshistoiredesexesexe gratuitsex lesbiennesrecit erovideo sexe massagevideo sexe francaiscandaulisme histoirehds histoirematures et jeunessexe piscinelavement analrecit porno gay